Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Retour en Europe pour nos tricolores, durant deux dernières semaines ils étaient en réglages aux Pays-Bas (Dutch Open 100) puis au Danemark (Denmark Open 750) avant de défier les meilleurs joueurs internationaux chez eux : au Stade Pierre de Coubertin !

Dutch Open :

Beaucoup de désillusions du côté des simples hommes français, seul Léo Rossi parvient à accéder aux 8ème de finale du tournoi néerlandais. Il s’incline face au Chinois Li Shi Feng après avoir fait chuter Thomas Rouxel en trois sets : 21/19 16/21 21/19, sacrée performance pour le joueur de 19 ans classé 181ème mondial. 

Côté féminin, Marie Batomene et Xuefei Qi sont en formes. La première signe la meilleur performance de sa carrière en battant Kirsty Gilmour (29e mondiale) dès le premier tour : 21/19 21/17 mais s’incline par la suite face à la Thaïlandaise Supanida Katethong. Xuefei Qi, demi-finaliste de l’OM 2018, atteint les quarts de finale en dominant successivement la Belge Lianne Tan et la Néerlandaise Eijbergen Soraya De Visch. 

Vainqueurs de l’Orléans Masters 2018, la paire allemande Lamsfuss & Seidel a presque réédité sa performance puisqu’elle est battue en finale par les Russes Ivanov & Sozonov. 

Bien connues du public orléanais, les soeurs Stoeva ont concédé seulement un seul set pour s’adjuger le Super 100. Delphine Delrue et Léa Palermo sont forcées de s’incliner face aux futures vainqueurs en quart : 21/12 22/20. Très en forme, les bulgares pourraient bien recréer la surprise aux Internationaux de France ! 

 

Denmark Open :

Les français ont fait trembler Odense dès le premier jour de compétition : Thom Gicquel et Delphine Delrue ont démontré tout leur talent pour battre les 4èmes mondiaux japonais Watanabe/Higashino en une heure de jeu : 21/19 13/21 21/19. Dans la continuité, c'est Brice Leverdez qui parvient à se qualifier pour les 8e de finales du Denmark Open. Le numéro 1 tricolore élimine en trois sets l'Indonésien Ginting (numéro 8 mondial) : 16/21 21/19 22/20 ! 

La 19e paire mondiale s’incline par la suite face aux Taïwanais Chi Ya Cheng et Chi-lin Wang (vainqueur en double homme de l’OM 2019) tout comme Brice Leverdez face à Tommy Sugiarto. Des résultats cependant très encourageants qui ont espèrent les aideront à se dépasser lors des Internationaux de France. 

À noter, le retour en forme du finaliste de l’Orléans Masters 2018 : Rasmus Gemke qui s’impose face aux coriaces Cheuk Yiu Lee  puis Jonatan Christie. Il chute face à l’intouchable Kento Momota en quart de finale sans avoir démérité : 21/14 21/23 21/13. 

 

Crédit Photo : Badminton Photo