Malgré deux nouvelles chances, le titre se refuse toujours aux français à Orléans. Trop justes physiquement, les paires Delrue/Palermo et Lucas Corvée n'ont rien pu faire dans leurs finales respectives.

Et bien non, ce ne sera pas pour 2017 ! Les français ont une nouvelle fois buté sur la dernière marche lors de l'Orléans International Challenge...


D'abord Lucas Corvée. Pourtant favori de son match face au néerlandais Mark Caljouw, 85è joueur mondial, le joueur normand s'est trompé tactiquement dans le premier set. Corrigé 21-8, il a revu ses plans à l'orée du second. Une option payante qui le voyait s'offrir un troisième set décisif. Mais trop court physiquement, usé par ses marathons précédents, Corvée s'inclinait sèchement 21-11 face à la puissance de Caljouw. Une déception pour le très bruyant public orléanais qui a soutenu Corvée toute la semaine. "C'est pour des ambiances comme celle-ci que je joue au bad, c'est fantastique" s'est-il enthousiasmé.
Malheureusement, la deuxième finale avec des tricolores en lice a laissé le même gout amer au public. La faute aux japonaises Kugo/Yokoyama, très solides toute la rencontre. Mieux en défense, plus justes en attaque, les nippones n'ont laissé que peu de chances à Delphine Delrue et Léa Palermo qui chutent pour la seconde année consécutive en finale de l'OIC. Rageant !
Une situation qu'a également connue l'indonésien Kena Adi Haryanto, qui en changeant de partenaire espérait faire bien tourner la vapeur en son sens. Peine perdue ! Avec Moh Reza Pahlevi Isfahani, ils ont subi la loi des très bruyants taïwanais Lia Min Chun/Cheng Heng Su. "On est venu pour être les n°1 !" ont-ils reconnu après coup.
Les autres finales sont revenues aux ressortissants européens Kirsty Gilmour (Ecosse) en simple dames, et à la paire Isabelle Herttrich / Mark Lamsfuss (Allemagne) en mixte. Dans des oppositions de style très intéressantes, ils ont pris le dessus tactiquement pour décrocher leur premier titre à Orléans. Mais le énième d'une longue liste pour la britannique, 14è mondiale en 2015 et vice-championne d'Europe récemment.

Une belle vitrine pour l'Orléans International Challenge, qui pourrait bien évoluer dans le futur. A suivre très prochainement.

Les résultats des finales :
Double mixte. Lamsfuss/Herttrich (ALL, 4) battent Change/Chang (TPE, 3) 21-9 21-15 en 32 minutes.
Simple dames. Gilmour (SCO, 6) bat Ying Ying Lee (MAS) 22-20 21-11 en 44 minutes.
Simple hommes. Caljouw (NED) bat Corvée (FRA, 4) 21-8 18-21 21-11 en 58 minutes.
Double hommes. Chung/Su (TPE) battent Haryanto/Isfahani (INA) 21-12 14-21 21-17 en 58 minutes.
Doubvle dames. Kugo/Yokoyama (JAP) battent Delrue/Palermo (FRA) 21-14 17-21 21-12 en 1H04 minutes.